Manager ça s'apprend !

Manager ça s'apprend !

management et réseau social: l'atout de la personnalisation

En regardant de plus prés le fonctionnement des réseaux sociaux sur internet, où l'on retrouve ses vieux "amis", pourtant perdus de vue depuis des années, où l'on s'en fait des nouveaux car ils sont amis de ces vieux "amis", j'ai comparé le "management de son réseau virtuel" au management d'une équipe et aux relations humaines en général.

Ainsi le manager développe t'il un lien avec les membres de son équipe, en les connaissant de mieux en mieux, en recommandant leurs qualités pour les motiver, les faire sortir du lot, en encourageant ceux-ci à se connaître mutuellement.

Ainsi en va du réseau virtuel, que l'on complète, met à jour, où l'on recommande ses clients, ses partenaires, ses collègues (à charge de revanche) pour qu'ils soient mieux qualifiés par les autres, qu'ils apparaissent sous leur meilleur jour et donnent envie d'être connus.

Mais un manager a t'il un avis unique, éternel, sur ses collaborateurs ? va t'il une fois pour toutes distribuer bons et mauvais points sur ses collaborateurs ? ceux-ci n'ont ils pas, au contraire, chaque jour, quelque chose de nouveau à apprendre, à mettre en oeuvre, à prouver, à féter ? Dans la vrai vie, le manager redessine chaque jour son équipe en fonction des plus et des moins, des sujets, des situations. Plus largement, dans la vie réelle, notre réseau change de dimension suivant notre actualité, notre humeur, nos enjeux.

Comment faire passer cette idée dans les réseaux sociaux ? est-ce possible ? qu'est ce que cela pourrait apporter ?

Le micro blogging, ces petites phrases que l'on ajoute en face de son nom pour dire ce qu'on est en train de faire, notre état d'esprit, nos pensées du jour, donne une touche quotidienne et immédiate à ces listes de personnes. Si nous pouvions mettre en lumière l'un ou l'autre des membres de notre réseau, mettre en sommeil (sans le supprimer ni le bannir à jamais non plus) ceux qui sont ponctuellement moins proches (partis à la concurrence par exemple), cela donnerait une idée du réseau, des relations entre les hommes, plus proches de la vérité, et donc plus vraie, fiable, dans le sens 'digne de confiance", c'est bien ce que l'on recherche, dans le management comment dans les relations humaines, non ?

Valentine Chapus-Gilbert



19/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres