Manager ça s'apprend !

Manager ça s'apprend !

10 idées sur la réussite d'un manager

Nous étions hier invités d'un débat d'auteur à la maison du management !

 

En plus de l'accueil chaleureux de nos hôtes, Philippe Detrie et Laurence Constant, nous y avons débattu avec Francois Duvergé et Monique Pierson, co-auteurs de l'art du management.

 

Ensuite le public nous a soumis ses réflexions, ce qui a permis de faire progresser notre débat sur "c'est quoi "réussir" pour un manager"

 

Voici quelques points qui m'ont paru intéressant et que je soumets à votre sagacité...

 

1 - l'idée qu'un manager doit "mettre en énergie" ses collaborateurs, avec des moments de ressourcement pour que le "flow" soit toujours vertueux

 

2 -  prendre le temps de réguler son équipe. Il s'agit d'échanger en vérité sur le ressenti des équipes, pendant une période chargée, une période trouble, une période tranquille. Confronter les avis (attention, pas affronter, mettre en commun) , les idées, les ressentis, les désaccords, pour faire mentir un adage « ancien » : tout semble urgent, sauf le management !

 

3 - montrer, faire partager et recevoir l'enthousiasme, montrer des signes de confiance et en recevoir

 

4 - forcer l'exemplarité, faire ce que l'on dit et dire ce que l'on fait, y compris lorsque l'on se trompe !

 

5 - identifier ses "talents", pour cela 3 critères: ce que l'on apprend vite, que l'on fait mieux que les autres et sans se lasser

 

6 - dire que manager, ça s'apprend ! mais qu'il n'y a pas de formule ou de recette immanquable !

 

7 - ne pas oublier, lorsque l'on est manager, que l'on a été managé par le passé. Mettre à profit les souvenirs bons et mauvais que l'on a de cette période

 

8 - faire confiance à son intelligence émotionnelle, la développer. On parle aussi de plus en plus de flexibilité cognitive : ne pas faire confiance à son cerveau, éviter de répliquer des modèles sans réfléchir

 

9 - utiliser la créativité pour sortir des schémas classiques dans les situations nouvelles

 

et enfin 10 - devenir un « capabiliseur » comme le suggérait Philippe Detrie dans Entreprises et carrieres du mois de juillet, qui n’est plus celui qui réussit, mais celui qui fait réussir

 

en conclusion un tableau de synthese présenté à Davos 2016 : les qualités requises pour diriger (publié par les organisateurs du forum économique mondial de Davos, dans le cadre d’une étude intitulée «The future of jobs»,  cf les echos business) 

 

davos.jpg



16/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres