Manager ça s'apprend !

Manager ça s'apprend !

etre manager dans une relation de sous traitance déséqulibrée

Monsieur Volot, médiateur des relations interentreprises industrielles et de la sous-traitance, fonction créée à l'initiative du Président de la République dans le prolongement des Etats généraux de l'industrie, s'exprimait hier lors d'un débat dans les Hauts de Seine.

Voila ce que j'y ai entendu: missionné par Messieurs Novelli et Estrosi, ministres, pour travailler sur les failles de la relation client - sous traitant, Il constate un climat de peur, déhumanisé, un rapport de force dans lesquels les fournisseurs sont parfois "piégés" par l'importance relative d'un gros client à "satisfaire", quitte à y laisser des plumes.

Monsieur Volot a recensé pas mois de 35 entorses à la loi couramment pratiquées par les acheteurs dans leurs contrats. En voici un florilège édifiant:

 - évolution du prix à la baisse sans engagement de volume ni de durée

- rupture unilatérale de la relation commerciale au mépris des dispositions contractuelles et sans indemnisation

- responsabilité disproportionnée par rapport au volume d'affaire traité (un fabricant de boulon aéronautiques potentiellement responsable de l'indémnisation des passagers en cas de cute d'un avion...)

- droit de propriété intellectuelle bafoués

- délocalisation forcée

7 à 800 000 salariés de l'industrie sont concernés par ces pratiques, auxquelles s'attaque cet homme dynamique et caustique, comment manager avec quiétude dans un environnement aussi fragilisant ?

pas de réponse immédiate, mais l'accent est mis sur la nécéssité de réhumaniser la relation client-fournisseur, le manager aura ici un rôle à jouer (s'il n'en a pas déjà pris l'initative)

Bonne chance Monsieur Volot !

Valentine Chapus-Gilbert



27/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres